Actuellement

en

résidence 

MARCELA
LIZCANO
Bogota, Colombie
 
Arts visuels, nouveaux médias, cinéma
 
3 mars au 30 avril 2020
résidence réalisée en collaboration avec le Ministère de la culture de Colombie et le CALQ

Making Off COLLAB - Artiste participante, la chanteuse de gorge inuit Celina Kalluk

Avec COLLAB, un laboratoire d'art en réalité virtuelle qui regroupe deux artistes de deux pays différents à collaborer à un projet, Marcela à créer un dialogue entre la Colombie et le Canada.

 

Dans son projet actuel, Marcela continue d'explorer ce dialogue, mais avec un angle plus précis. Elle se concentre sur des sujets partagés qui affectent l'humanité: les ressources naturelles, l'eau et les mines. Marcela est particulièrement intéressée à explorer les thèmes de l'impact, du changement, de l'écoféminisme et de l'espoir à travers le regard des femmes; un point de vue traditionnellement sous-représenté dans l'industrie minière.

RÉALISATION ANTÉRIEURE

Aislados, Colombie, Équateur, Mexique | 2015 | 73 minutes

Aislados nous emmène sur une île artificielle des Caraïbes colombiennes. Ici, pas de police, pas d´église ni de conflit armé, mais 97 maisons qui abritent 18 familles, une école et une petite place, avec au centre, une croix :  Santa Cruz del Islote (Sainte Croix de L’îlot).


L'arrivée de la modernité et avec elle, la menace de l’expropriation, font ressurgir la solidarité au sein d’une communauté, bien décidée à affronter les défis à venir. À travers cette île, métonymie de notre monde, le cinéaste s'interroge sur le pouvoir d’action de l'individu face à la société.

source: http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/48060_1#

Pour en savoir plus: 

http://www.viceversacine.com

Dernièrement en résidence

LUDOVIC
THOMAS DROUET
France/vit et travaille à Bruxelles, Belgique
 
THÉÂTRE
 
24 janvier au
21 février 2020
Institution d'accueil

Centre des auteurs dramatiques - Québec

Ludovic Thomas Drouet, spectacle Trilogie de Rome, 2018, théâtre de la Balsamine, Bruxelles.
Photo: Hichem Dahes

Les hasards me poussent et parfois apparaît la nécessité d'écrire. Je n'aime pas trop préparer, trop me documenter à l'avance. Parce que si j'en sais trop je n'ai plus envie d'écrire. Je n'écris pas pour étaler un savoir que j'aurai engranger au préalable. Au contraire j'écris à partir d'un non-savoir, avec ma curiosité et l'envie d'aller à la rencontre des choses. Pour moi ce n'est pas tant le sujet qui compte que l'idée de projet. Un ami m'avait dit un jour : « Sans projet je ne suis l'espoir de personne. »

Photo: Pierre Liebaert

Ce projet d'écriture s'intéresse à l'expérience de la vie au quotidien que font des enfants atteints d'une maladie génétique extrêmement rare appelée XP, plus connue sous le nom de maladie des enfants de la lune. Cette maladie se caractérise par une sensibilité excessive de la peau au soleil, des troubles oculaires, un risque fortement accru de développer un cancer cutané et une espérance de vie n'excédant pas les trente ans. Ludovic Thomas Drouet vient à Montréal pour écrire leur histoire.

Pour en savoir plus: 

www.llrecherche.be/ludovic-drouet/

Yukiko Watanabe
Japon/Allemagne
 
COMPOSITRICE
et Musicienne
 
16 décembre 2019
au 
3 janvier 2020
Institution d'accueil
Goethe institute

Yukiko Watanabe a toujours été curieuse et intéressée par les cultures étrangères et les différences sociétales de notre époque. Celles-ci l’influence à la fois en tant que compositrice et qu’être humain. Elle peut approfondir sa connaissance d’elle-même et étudier les choses les plus importantes qui ont différentes significations lorsqu’elles sont vues selon différentes perspectives.

Lors de sa résidence à Montréal, elle travaillera à une composition ayant pour titre Heimat (Votre ville natale). La pièce sera composée de sons et de souvenirs pour la maison invisible du peuple. Elle interrogera les habitants sur leurs villes natales; des lieux qu'elle n'a jamais visités.

 

Pour en savoir plus: 

yukiko-watanabe.blogspot.com

soundcloud.com/yukikowatanabe

Natalia
de Miguel
+
 Jorge Jauregui Allue
(Pays Basques)
 
31 octobre au
14 décembre 2019

Kanpai a été invité à créer une chorégraphie à l'EDCM de l'École de danse contemporaine de Montréal.

No Trace est une invitation à réfléchir sur la trace que notre existence laisse dans notre environnement. Notre piste est inévitable, mais nous pouvons en prendre conscience et agir pour en faire quelque chose qui génère du bien-être.   Un sentier simple, léger, lisse.

www.kanpaiart.com

Projet antérieur

white lies

Natalia commence sa formation en gymnastique rythmique et poursuit ses études de danse à Bilbao, Barcelone et Londres. En 2012, il est diplômé de la London Contemporary Dance School, The Place. Il travaille entre autres avec la compagnie Punchdrunk et le Théâtre National à Londres et avec le Caracalla Dance Theatre à Beyrouth. Natalia enseigne des cours et des ateliers dans divers centres. Il a réalisé plusieurs œuvres de danse scénique et vidéo-danse. En 2016, il a creé avec Jorge Jauregui Allue, Kanpai.

Jorge a commencé sa formation en danse en 1997. Il a fait partie de Ultima Vez / Wim Vandekeybus de 2004 à 2010. Entre 2009 et 2016, il a commencé une nouvelle étape et a combiné ses œuvres en tant qu'interprète, professeur et chorégraphe. Il donne régulièrement des cours et des ateliers et a présenté des chorégraphies internationales. En 2016, il crée avec Natalia de Miguel Kanpai.

© La Chaufferie 2020. Tous droits réservés.