Portrait de Vincent, 2010, 60 cm X 60 cm, acrylique et pigment phosphorescent sur toile

Homme qui regarde vers le haut, 2011, 105.5 x 105.5 cm, acrylique etpigment phosphorescent sur toile

PIERRE BRUNEAU

Depuis une vingtaine d’années, le phénomène de phosphorescence occupe une place centrale dans la démarche artistique de Pierre Bruneau. Ses œuvres se transforment et réagissent aux variations de lumière. À la clarté, les tableaux sont monochromes. Dans la pénombre, des images se révèlent, filigranées dans la matière. À l’obscurité ne subsistent que les interventions lumineuses, immatérielles, insaisissables.

La plus récente série de tableaux peints par l’artiste explore certains aspects complexes et mystérieux de la nature humaine, enfouis au plus profond de chaque individu. Aussi, les notions d’intimité, de désir, de fantasme et d’interdit sont au cœur du propos. Sous la carnation des surfaces délicates se cachent des portraits évocateurs, imperceptibles à la lumière. Les images, provenant pour la plupart de sites pornographiques, sont intentionnellement recadrées de manière à n’en garder que l’essence et en taire l’évidence. Polysémiques, les figures évoquent à la fois le plaisir, l’extase, la souffrance ou la douleur, selon l’interprétation du spectateur. 

Pierre Bruneau poursuit également un projet d’art postal qui prend, au fil des années, des proportions de plus en plus impressionnantes. Depuis avril 1989, sans interruption, il créé chaque mois une série d’œuvres qu’il poste à un nombre restreint d’abonnés. Cet aspect de son travail offre aux collectionneurs un accès privilégié à un processus de création foisonnant d’idées, de projets et de réflexions.

CV

SITE WEB

Voyeur, 2012, installation in situ à La Chaufferie, acrylique et pigmentphosphorescent sur bois

© La Chaufferie 2019. Tous droits réservés.