La Pleureuse 1, 1997, 11'' X 14'', éÉpreuve argentique et huile

GENEVIÈVE CHICOINE

 

Dans la démarche de Geneviève Chicoine, la question de vérité du document photographique est centrale. Son travail remet en question la notion de transparence de l'image, aussi documentaire soit-elle, en soulignant son caractère intrinsèque de construction et son potentiel fictionnel.

Un questionnement sur l'identité et les notions corrélatives de mémoire et d'aliénation demeure au centre de ses préoccupations. Il s'est d'abord manifesté par la représentation du corps et l'utilisation de diverses formes d'interventions comme processus d'appropriation de l'image (huile, montage, virage - 1995 à 2001).

En 2001, inspirée d'ateliers réalisés avec des patients psychiatrisés, l'image se simplifie, laissant toute la place au mouvement. Suivra une série d'expérimentations avec la séquence et le photogramme.

En 2007, l'identité est abordée plus directement en rapport à la petite mémoire. L'image de départ est trouvée ; iconographie familiale photographique et cinématographique. Les interventions s'articulent autour d'un travail de soustraction, de mise en syncope d'une structure imposée, pour l'ouvrir. Il en résulte une perte d'information, détails devenus illisibles ou manquants, et le noir comme figure de l'absence, mais aussi de la possibilité fictionnelle, d'un glissement de regards, d'identités.

Par le passage d'images fixes à bougées ou par la création de séquences, Chicoine s'intéresse aux temporalités des différents types d'images, temps dilaté de la photo, temps virtuel de la séquence et de ses trous, elle s'intéresse également à la temporalité du regard, à l'actualisation, aux réagencements par celui qui regarde; d'abord elle, puis les autres. Entre la narration de l'apparence propre à la photographie et la manipulation, elle tente de créer des résonances et des déplacements de sens. Entre le document et son effritement, entre la vérité et la fiction, il y a peut-être un intervalle, un trou, l'espace qui rend possibles les interventions subjectives.

CV

Étude, 2000, film et plexiglass

Trame, 2006, 10 sec. en boucle, vidéo

© La Chaufferie 2019. Tous droits réservés.